Matisse à Issy  - L’atelier dans la verdure


Ordinairement rattachée à Collioure, Vence ou Nice, l’œuvre de Matisse vient de gagner une adresse plus confidentielle et certainement toute nouvelle pour le grand public, au 42 et plus tard 92 route de Clamart (aujourd’hui avenue du Général de Gaule) à Issy-les-Moulineaux. Là, dans cette maison bourgeoise plagiant Gabriel et qui se révélera vite un Hermitage plus subi que désiré, le maître orchestre ses vies familiales et créatrices de 1909 à 1919. Sous les ombrages d’un vaste jardin proposé à la location en même temps que la demeure, il édifie un atelier où il va composer quelques-unes de ses peintures les plus éblouissantes, comme la Danse et la Musique commandés par Stschoukine pour son Palais Troubetskoï de Moscou. Ce havre de quiétude dans une banlieue fleurant toujours la campagne, cette preuve d’embourgeoisement d’un couple qui, jusqu’alors, vivait un quotidien consolidé par le salaire de modiste d’Amélie, préside à une époque de maturité artistique dans laquelle la renommée s’affermit, le travail rapporte enfin… Une suite de chefs-d’œuvre y est inventée, du Bocal de poissons rouges aux Marocains à l’accent cubiste, avant que Matisse ne se replie sur la Baie des anges, à Nice, à l’issue de la guerre. Les bois alentour, son jardin, son atelier serviront tour à tour un moment de sa création riche et complexe retracé dans ce livre qui mêle heureusement histoire et critique artistique.

Vincent Quéau

Acheter avec notre partenaire Amazon
 Retour     |      Haut de page