Pour recevoir nos informations, inscrivez-vous

Actuellement chez votre
Marchand de journaux

Maillol


Artiste à la Une

François Jeune
L’essentiel était là : produire une peinture dont l’avènement ne ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Léonard De Vinci
C’est sans doute par l’addition de ses champs d’investigation que ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Adrian Henri
Étudiant de Richard Hamilton aux débuts des années 1950, Adrian ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Michael Ziegler
Si certains dessins résultent de ses propres expériences et souvenirs ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Franz Hals
S’il commence par peindre un Banquet dans le parc (aujourd’hui ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Vilhelm Hammershøi
Cet enfermement en un Nord intérieur, Hammershøi l’emprunte à la ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Christian Sorg
"Adolescent, je possédais des moulages des Vénus de Brassempouy, Willendorf ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Loïc Le Groumellec
"La question de la surface, c’est l’essentiel pour moi. Tout ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Jacqueline de Jong
"J’aime à dire que je travaille sur des faits divers. ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Makouvia Kokou Ferdinand
"Sculpteur, oui, mais artiste avant tout. Mon travail n’est pas ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Nathalie Deshairs
Se rappelant avec George Sand que « nous sommes corps ...

En savoir plus

Exposition à la une

FRAME Basel 2019
08/06/2019 - 18/06/2019
(Basel Suisse)

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

C'est Beyrouth
28/03/2019 - 28/07/2019
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Michael Ziegler – Réminiscences
15/05/2019 - 22/06/2019
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Préhistoire, une énigme moderne
08/05/2019 - 16/11/2019
(Paris)

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

Vidéo à la une

Visite d'atelier - Philippe Cognée
Artiste : Philippe Cognée
Réalisateur : Guillaume de Roquemaurel
Durée : 4,06 ...

En savoir plus

Vidéo à la une

La révélation du geste
Artiste : Najia Mehadji
Réalisateur : Guillaume de Roquemaurel
Lieu : ...

En savoir plus

Produit à la une

Offre Découverte 6 mois
Offre découverte : pour 6 mois d'abonnement, soit 3 numéros ...

En savoir plus

Produit à la une

Tel Aviv IC
De Philippe Cognée. 2013, linogravure originale sur vélin d’Arches 270 gr., ...

En savoir plus

Produit à la une

Sans titre
De Ayman Baalbaki. 2017,lithographie sur papier BFK Rives 270 gr ...

En savoir plus

Produit à la une

Franta - Au plus près / Close up
Franta - Au plus près / Close up Éditions Art Absolument ...

En savoir plus

Produit à la une

Christian Lapie / Le Souffle du temps
Christian Lapie / Le Souffle du temps Éditions Art Absolument ...

En savoir plus

Actualités à la une

Espace Art Absolument
Depuis son ouverture en septembre 2017 dans le 13e arrondissement ...

En savoir plus

Laurent Konqui

Laurent Konqui : Laurent Konqui. Velib. Pièces détachées de Vélib sur bois. 105*79 cm. Courtesy de l'artiste.    Laurent Konqui : Laurent Konqui. Visionnaire. Technique mixte. Lunettes années 70, calculatrices et rubik's cubes sur bois. 94*117 cm.  Courtesy de l'artiste.    Laurent Konqui : Laurent Konqui. Moz’art Black and Gold. Technique mixte. Violon, tubes et pinceaux sur toile. Peintures à l'huile et pigments. 100*100 cm. Courtesy de l'artiste.    Laurent Konqui : Laurent Konqui. Moz’art in red. Technique mixte. ?Violon sur toile.?Projections et peinture huile.?100*100cm. Courtesy de l'artiste.   

01/06/2014 - 31/10/2014
Site de l'exposition
Atelier Laurent Konqui
38bis rue Madeleine Michelis
92200 Neuilly-sur-Seine


Localisez

C’est dans son atelier de la rue Madeleine Michelis que l’artiste plasticien, Laurent Konqui, nous convie à (re)découvrir ses œuvres, des violons explosifs de sa série Moz’art au Vélib’ argenté de sa série Silver Factory. Laurent Konqui expérimente les limites du tableau, non par son cadre – qui reste rectangulaire – mais par sa troisième dimension : la surface. Il met à l’épreuve le bois comme la toile en y déposant des objets issus du quotidien – lunettes, pièces de monnaie, ordinateurs, calculatrice, etc. –. Ses compositions dynamiques sont soutenues par un médium particulier, véritable matière première de l’artiste, la résine de polyuréthane qui lui permet de transfigurer des objets consommés en objets d’art, véhiculant ainsi le rapport de l’artiste avec la société. Ses tableaux se veulent moins une fenêtre ouverte sur le monde que le réceptacle d’une société de consommation qui s’avère être aussi celle de la consomption. Les violons y sont jetés, les vélib’ démembrés, les lunettes accumulées, tous sont encastrés dans la toile, noyés dans la peinture, prisonniers d’une résine gluante à l’instar des oiseaux innocents dans les nappes de pétrole. Pour cet ancien manager en audit, reconverti en artiste à la suite d’une profonde remise en question, si l’argent n’a pas d’odeur, il a une couleur : celle qui le nomme, celle du bitume qui recouvre l’urbain comme celle des ciels enfumés de pollution des mégalopoles. Aussi, Laurent Konqui recouvre pièces de monnaie, saxophone et pinceaux d’une matière argentée aux reflets plastiques. Dans le sillage des accumulations d’Arman et de « l’écriture blanche » de Janet Sobel, les « bas reliefs » de Laurent Konqui interrogent notre culture de la consommation et de ses mythes en mêlant rapidité des drips et lenteur de la résine durcissante, objets communs et matière sublimée.

Thibault Mirabel