Pour recevoir nos informations, inscrivez-vous à notre newsletter

Actuellement chez votre libraire et votre Marchand de journaux




Artiste à la Une

Pablo Picasso
Pablo Picasso est un peintre, dessinateur et sculpteur originaire de ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Pierre Soulages
S’il n’est plus temps de présenter Pierre Soulages et son ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Marc Devade
Membre du groupe Supports/Surfaces – dont la courte existence, depuis ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Clément Cogitore
Vidéaste, cinéaste et maintenant dramaturge pour le Palais de Tokyo, ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Marcos Carrasquer
Né d’une famille ayant fui le franquisme, Marcos Carrasquer livre ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Henry Moore
Plus Henry Moore géométrise, plus les œuvres se font grandes, ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Efstathiadis Petros
Lauréat du prix HSBC pour la photographie 2018, Petros Efstathiadis ...

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

Exposition à la une

Soulages – Une rétrospective
15/06/2018 - 25/11/2018
(Martigny)

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

Judit Reigl, Corps–Écritures
14/09/2018 - 13/10/2018
(Paris)

En savoir plus

Vidéo à la une

Visite d'atelier - Philippe Cognée
Artiste : Philippe Cognée
Réalisateur : Guillaume de Roquemaurel
Durée : 4,06 ...

En savoir plus

Vidéo à la une

La révélation du geste
Artiste : Najia Mehadji
Réalisateur : Guillaume de Roquemaurel
Lieu : ...

En savoir plus

Produit à la une

Offre Découverte 6 mois
Offre découverte : pour 6 mois d'abonnement, soit 3 numéros ...

En savoir plus

Produit à la une

Tel Aviv IC
De Philippe Cognée. 2013, linogravure originale sur vélin d’Arches 270 gr., ...

En savoir plus

Produit à la une

Sans titre
De Ayman Baalbaki. 2017,lithographie sur papier BFK Rives 270 gr ...

En savoir plus

Actualités à la une

Bourse Révélations Emerige 2018 – Appel à candidatures
Créée en 2014 par Laurent Dumas, président du groupe éponyme, ...

En savoir plus

Actualités à la une

« 3 dames abattent leur carte »
Rencontre, débat avec Carole Benzaken, Tania Mouraud et Mâkhi Xenakis ...

En savoir plus

Les forêts natales, arts d’Afrique équatoriale atlantique.

Les forêts natales, arts d’Afrique équatoriale atlantique. : Statuette de gardien de reliquaire. 19e siècle, bois, cuivre, 58 x 14,8 x 11 cm. Kota / M'Bete, Gabon.  © musée du quai Branly - Jacques Chirac, photo Claude Germain    Les forêts natales, arts d’Afrique équatoriale atlantique. : Masque Kwele. Bois et pigments, H. : 55 cm. Congo, KWELE. Anciennes collections d’Aristide Courtois et de Charles Ratton, Musée Dapper. © Archives Musée Dapper – Photo Hughes Dubois    Les forêts natales, arts d’Afrique équatoriale atlantique. : Vue de l'exposition Les forêts natales, arts d'Afrique équatoriale atlantique. © musée du quai Branly - Jacques Chirac, photo Gautier Deblonde   

03/10/2017 - 21/01/2018
Site de l'exposition
Musée du Quai Branly Jacques Chirac
37 Quai Branly
75007 Paris


Localisez

Si le musée Quai Branly - Jacques Chirac joua un rôle considérable dans la justification de l’art africain en tant que domaine admissible dans la grande histoire de l’art, l’exposition Les Forêts natales se propose d’aller plus loin en nuançant la classification courante de ses différents styles selon un critère strictement ethnique.

Il s’agit au contraire, par la mobilisation de nombreuses cartes attestant des différents mouvements migratoires des populations depuis le XVII e siècle et relatant les variations plastiques d’un même style, d’adopter une approche territoriale moins figée d’un art qui, comme tout autre, est le fruit d’incidences. L’exposition permet donc d’identifier les caractéristiques formelles des principaux styles d’une zone géographique comprenant le Sud du Cameroun, de la Guinée équatoriale, du Gabon, et l’Ouest de la République du Congo, ainsi que les matériaux couramment employés pour les créer. Les masques Galwa de l’actuel Gabon, par exemple, sont généralement faits de bois polychrome, ont une forme ovoïde, et les fibres végétales dont ils sont parfois couverts contribuent à la sacralisation de l’objet. Les Punu, plus proches de la mer, se distinguent par la blancheur de leurs masques faits de kaolin ainsi que par de grandes coiffes sombres, des yeux mi-clos, des lèvres rouges et des scarifications. Il est enfin question du contexte d’utilisation de ces objets, c’est-à- dire les traditions culturelles et spirituelles auxquelles répondent leur confection : en se concentrant sur les masques et statues, on observe que les uns correspondent à un usage public, qu’ils incarnent des figures spirituelles lors de cérémonies communautaires, quand les autres sont davantage employés dans le domaine privé, pour célébrer les ancêtres. Avec plusieurs centaines d’œuvres, dont la plupart sont issues des collections du musée, mais aussi de collections privées, ou d’établissements de renom tels que le musée Dapper ou le Metropolitan Museum, l’exposition est un évènement incontournable pour les amateurs d’art africain.

Emma Noyant