Pour recevoir nos informations, inscrivez-vous à notre newsletter

Actuellement chez votre libraire et votre Marchand de journaux




Artiste à la Une

Pablo Picasso
Pablo Picasso est un peintre, dessinateur et sculpteur originaire de ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Pierre Soulages
S’il n’est plus temps de présenter Pierre Soulages et son ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Marc Devade
Membre du groupe Supports/Surfaces – dont la courte existence, depuis ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Clément Cogitore
Vidéaste, cinéaste et maintenant dramaturge pour le Palais de Tokyo, ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Marcos Carrasquer
Né d’une famille ayant fui le franquisme, Marcos Carrasquer livre ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Henry Moore
Plus Henry Moore géométrise, plus les œuvres se font grandes, ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Efstathiadis Petros
Lauréat du prix HSBC pour la photographie 2018, Petros Efstathiadis ...

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

Exposition à la une

Soulages – Une rétrospective
15/06/2018 - 25/11/2018
(Martigny)

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

Judit Reigl, Corps–Écritures
14/09/2018 - 13/10/2018
(Paris)

En savoir plus

Vidéo à la une

Visite d'atelier - Philippe Cognée
Artiste : Philippe Cognée
Réalisateur : Guillaume de Roquemaurel
Durée : 4,06 ...

En savoir plus

Vidéo à la une

La révélation du geste
Artiste : Najia Mehadji
Réalisateur : Guillaume de Roquemaurel
Lieu : ...

En savoir plus

Produit à la une

Offre Découverte 6 mois
Offre découverte : pour 6 mois d'abonnement, soit 3 numéros ...

En savoir plus

Produit à la une

Tel Aviv IC
De Philippe Cognée. 2013, linogravure originale sur vélin d’Arches 270 gr., ...

En savoir plus

Produit à la une

Sans titre
De Ayman Baalbaki. 2017,lithographie sur papier BFK Rives 270 gr ...

En savoir plus

Actualités à la une

Bourse Révélations Emerige 2018 – Appel à candidatures
Créée en 2014 par Laurent Dumas, président du groupe éponyme, ...

En savoir plus

Actualités à la une

« 3 dames abattent leur carte »
Rencontre, débat avec Carole Benzaken, Tania Mouraud et Mâkhi Xenakis ...

En savoir plus

Numéro 10

Numéro 10

   Prix :    
   Prix normal   10.00 €


Ajouter au panier

Voir l'aperçu du N°10 - Automne 2004

Editorial

Lettre aux lecteurs

Il n'est peut-être pas inutile - pour "saluer" ce numéro 10 - d'expliciter de nouveau quelles sont les grandes lignes de la revue que vous êtes de plus en plus nombreux à lire (merci pour le bouche-à-oreille de tous ceux qui ont parlé de nous avec suffisamment d'éloges pour que d'autres aient le désir de la découvrir). D'une part, nous sommes indépendants - grâce, tout d'abord, à vous et aux annonceurs qui nous font confiance - ce qui facilite la liberté d'esprit , d'autre part nous choisissons toujours ce qui nous parait déterminant pour découvrir ou mieux comprendre ce qui constitue l'oeuvre, les effets qu'une oeuvre d'hier ou d'aujourd'hui, historique ou contemporaine, issue de la civilisation occidentale ou d'autres civilisations procurent à celui qui la perçoit. C'est dire combien l'art est pour nous à l'aune de ses capacités de sensation et d'émotion, de résistance aux lieux communs et d'engagement contre les "cauchemars de l'histoire", de renouvellement de la pensée et de la représentation, de rapport à soi et d'ouverture à l'autre. C'est pour cela que nous privilégions toujours des points de vue passionnés et accessibles d'artistes, d'écrivains, de conservateurs ou de critiques d'art qui partagent avec nous le désir de faire reconnaître ce qui ne leur semble pas exclu que cela puisse perdurer. Qui partagent avec nous le désir de montrer les liens pouvant exister entre l'art d'hier et d'aujourd'hui, entre l'art d'ici et d'ailleurs - leurs points communs, leurs divergences, leurs continuités, leurs ruptures. Bref, nous aimons l'art au point de croire en son universalité, c'est-à-dire, plus précisément, au point de reconnaître dans une oeuvre singulière - ou une série d'oeuvres, une période, un mouvement, un style - une expression supplémentaire et définitive, absolue, de l'espèce humaine. C'est dire combien nous sommes loin des inévitables aléas de la mode et du marché, des clans, des chapelles, des communitarismes, des sempiternels "copains d'abord", ou du trop simpliste "il est normal que l'on préfère sa famille à son voisin, son voisin à un étranger". C'est pour cela aussi, quel que soit le jugement esthétique que l'on puisse en avoir, nous pensons - en toute honnêteté - que les oeuvres de chaque artiste d'aujourd'hui présentées dans notre revue présentent un grand intérêt (nous ne disons pas que tous les artistes intéressants sont dans notre revue - ce qui demeure notre objectif - mais nous affirmons que tous ceux qui y figurent le sont, de par leur engagement ou l'unité de leur style, de par leur radicalité ou leur novation - de par leur substance). Et en particulier les artistes vivant en France et ce, bien évidemment, qu'ils soient femme ou homme, et quels que soient leur origine, leur génération, leur esthétique ou leur médium de prédilection. Car, bien que nous soyons entièrement convaincus de la qualité artistique de Bill Viola, de Sigmar Polke, de Jannis Kounellis, de Shirin Neshat ou de Anish Kapoor, il apparaît que les artistes de ce pays ou ayant choisi de vivre dans ce pays n'ont pas la reconnaissance nationale ou internationale qu'ils mériteraient d'avoir. Il nous semble que trop d'acteurs du milieu de l'art, qui sont pourtant censés les défendre, dénient la capacité de créer aux artistes vivant en France (à Paris ou en région). Que trop d'artistes extrêmement intéressants sont considérés comme secondaires alors qu'ils nous paraissent majeurs - en devenir. Qu'il est urgent de montrer leurs oeuvres. De mieux les faire connaître. De reconnaître ce qui est. De contribuer à l'émergence et à l'approfondissement de tel ou tel aspect de l'oeuvre de ceux que nous considérons comme "incontournables", d'autant que Paris - la France - est devenue de nouveau prépondérante par la qualité de ses expositions et le grand nombre d'artistes venus de tous les horizons qui y résident. C'est dire, enfin, combien, tel Bergson, nous n'avons pas cessé de croire que "là où il y a des hommes et des femmes capables d'admiration il y a civilisation".

Pascal Amel et Teddy Tibi