Pour recevoir nos informations, inscrivez-vous à notre newsletter

Actuellement chez votre libraire et votre Marchand de journaux




Artiste à la Une

Pablo Picasso
Pablo Picasso est un peintre, dessinateur et sculpteur originaire de ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Pierre Soulages
S’il n’est plus temps de présenter Pierre Soulages et son ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Marc Devade
Membre du groupe Supports/Surfaces – dont la courte existence, depuis ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Clément Cogitore
Vidéaste, cinéaste et maintenant dramaturge pour le Palais de Tokyo, ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Marcos Carrasquer
Né d’une famille ayant fui le franquisme, Marcos Carrasquer livre ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Henry Moore
Plus Henry Moore géométrise, plus les œuvres se font grandes, ...

En savoir plus

Artiste à la Une

Efstathiadis Petros
Lauréat du prix HSBC pour la photographie 2018, Petros Efstathiadis ...

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

Exposition à la une

Soulages – Une rétrospective
15/06/2018 - 25/11/2018
(Martigny)

En savoir plus

Exposition à la une

Exposition à la une

Judit Reigl, Corps–Écritures
14/09/2018 - 13/10/2018
(Paris)

En savoir plus

Vidéo à la une

Visite d'atelier - Philippe Cognée
Artiste : Philippe Cognée
Réalisateur : Guillaume de Roquemaurel
Durée : 4,06 ...

En savoir plus

Vidéo à la une

La révélation du geste
Artiste : Najia Mehadji
Réalisateur : Guillaume de Roquemaurel
Lieu : ...

En savoir plus

Produit à la une

Offre Découverte 6 mois
Offre découverte : pour 6 mois d'abonnement, soit 3 numéros ...

En savoir plus

Produit à la une

Tel Aviv IC
De Philippe Cognée. 2013, linogravure originale sur vélin d’Arches 270 gr., ...

En savoir plus

Produit à la une

Sans titre
De Ayman Baalbaki. 2017,lithographie sur papier BFK Rives 270 gr ...

En savoir plus

Actualités à la une

Bourse Révélations Emerige 2018 – Appel à candidatures
Créée en 2014 par Laurent Dumas, président du groupe éponyme, ...

En savoir plus

Actualités à la une

« 3 dames abattent leur carte »
Rencontre, débat avec Carole Benzaken, Tania Mouraud et Mâkhi Xenakis ...

En savoir plus

Numéro 81

Numéro 81

   Prix :    
   normal   10.00 €


Ajouter au panier

Numéro 81 - février 2018


Voir l'aperçu du N°81 - Février 2018

Sommaire

10 CHRONIQUES CARNETS DE ROUTE Olivier Masmonteil au Pavillon Ledoyen / L’ÉTAT DES CHOSES Sculptures d’hiver / NO COMMENT Mathieu Asselin vs Monsanto 14 EN COUVERTURE William Kentridge, David Goldblatt, de sac et de cendre / Expositions à Bruges, Madrid, Francfort et au Centre Pompidou, Paris 26 ACTUALITÉS Les affiches de Toulouse-Lautrec à la Fondation Gianadda / Paysages français, missions photographiques à la BnF / Art africain de la Fondation Dapper en Martinique / Théo Mercier, le beau est bâtard / Rétrospective Tal Coat au musée Granet / ... 38 AIMER Arcimboldo magicien de la curiosité et de l’allégorie /Arcimboldo magicien de la curiosité et de l’allégorie / Palazzo Barberini, Rome 44 / Degas Danse Dessin - DDD ou l’inquiétude de Paul Valéry 48 / Degas Danse Dessin - Dubois Danse Dessin, entretien avec le chorégraphe Olivier Dubois 54 / Jean Fautrier, la rage (de peindre) / Musée d’Art moderne de la Ville de Paris 60 / Les noces de sang et d’eau du Pérou / Musée du Quai Branly, Paris 76 / Quatre photographes à Bamako / Portfolio avec Athi-Patra Ruga, Joana Choumali, Amalia Ramanankirahina et Keyezua 84 ARTISTE François Réau - Laisser dessiner les songes 90 ARTISTE Camille Llobet - La parole, le geste et la pensée 96 ARTISTE Judit Reigl - « Feu vivant » 102 COLLECTIONNER Salvator Mundi - trajectoires inestimables 108 COLLECTIONNER Alain Le Provost, portait du collectionneur en “locataire” 114 DEBATTRE ELLES FONT L’ART - Nathalie Bondil 120 DEBATTRE CHOIX DE LIVRES Paolo Uccello, L’Art préhistorique, Gérard Deschamps, ... / REGARD THÉORIQUE Représenter la vision de Guillaume Cassegrain / CONTINENT-MÉDIAS L’École des Beaux-Arts de Nantes / PAGES D’ART À propos du regard, avec Daniel Arasse, Renaud Ego

Editorial

« L’art est une fenêtre ouverte sur le monde ». La formule est souvent reprise, même si elle est inexacte… « Je trace d’abord sur la surface à peindre un quadrilatère […] qui est pour moi une fenêtre ouverte par laquelle on puisse regarder l’histoire », a en fait écrit Leon Battista Alberti en 1435. Que certains se soient attachés au motif de la fenêtre est probable, même s’il était de peu d’importance pour le peintre renaissant cherchant à se placer à la cour des princes de Mantoue. Manet, Bonnard ou Matisse, pour exemple, l’ont mu en un lieu de passage privilégié entre intérieur et extérieur dans leur peinture – entre deux plans, ramenés à une même surface. Que d’autres aient perçu les potentialités de cette ouverture, c’est un fait. Ceux qui travaillent « dans l’écart entre l’art et la vie » à la suite de Robert Rauschenberg par exemple et veulent dissoudre l’un dans l’autre en sont l’un des exemples. Pour d’autres encore, c’est le quadrilatère tracé sur la surface qui engagea leur art : Paolo Uccello emmenant la géométrie jusque dans ses rêves et se réveillant en pleine nuit avec l’obsession de la perspective ou les cubistes, Picasso en tête, s’attachant à la géométrie non pour unifier les formes, mais les faire proliférer. D’autres n’ont sans doute pas eu vent de cette formule, mais ce qui différencie les esthétiques de celle d’Alberti nous renseigne tout autant. Pour introduire à l’art des miniatures persanes, Youssef Ishaghpour avance ainsi que « le spectateur n’est pas dans l’image [comme dans le monde chinois], ni devant elle [comme en Occident], mais fasciné par les images ». Mis à l’honneur dans ce numéro, le Sud-Africain William Kentridge a lui fait le choix de l’histoire comme matière de son art, ou plutôt des cendres d’une histoire récente, dont les catastrophes continuent d’avoir cours… Bon gré mal gré, la sentence d’Alberti ouvre elle-même à s’interroger sur les motifs de la création, sur son contexte de réalisation ou sa dimension matérielle : un instrument, quitte à s’en dédire, pour penser l’art et le monde.
Avec quelques quinze années d’existence, la revue Art Absolument se veut à son tour une fenêtre ouverte sur cette « fenêtre ouverte sur le monde ». Un regard sur l’ensemble de nos publications passées permet d’en prendre la mesure. Et cela signifie n’écarter aucune des orientations esthétiques que recèlent les œuvres, mais également offrir le meilleur point de vue pour en jouir, en faire l’analyse ou la critique. Nous avons donc mis au point une refonte graphique en ce sens, que la lecture des prochaines pages vous fera découvrir, tout en augmentant le nombre de pages et repensant notre sommaire pour ouvrir un peu plus le spectre de cette histoire.
Le point de vue est également au cœur de l’ouverture de notre Espace Art Absolument à Paris depuis septembre dernier. Après une exposition inaugurale consacrée à Ernest Pignon-Ernest, puis celle rassemblant des artistes outsiders et l’art minimaliste de Yazid Oulab, la présentation de Ladies by ladies à partir du 9 février prochain, réunissant des représentations de femmes par des femmes issues de la collection Charles-Henri Filippi, se veut une contribution aux débats sur la représentation dans l’art et un message aux femmes, mais aussi aux hommes d’aujourd’hui.

Art Absolument