Séra

1961 (Phnom Penh (Cambodge))
Living in : Paris
Working in : Paris

On peut repérer chez Séra deux modes de regard : l’un qui privilégie les témoignages fictionnels à travers sa pratique de la bande dessinée et l’autre qui montre l’impossibilité du deuil à travers une peinture métaphorique. Dans ses trois albums consacrés au génocide cambodgien, il propose différents récits fictionnels ou authentiques, comme autant de destins brisés que la machine totalitaire khmère rouge a broyés. À partir de bribes de témoignages et de son vécu personnel, il montre tour à tour la perte des repères et l’échec d’une mémoire commune.











 Go back     |      Back on the top