Kharmohra. L’Afghanistan au risque de l’art

   Price :    

Voilà maintenant 40 ans que le contexte sécuritaire d’Afghanistan représente une menace continuelle pour sa population. Partant du constat qu’il s’agit d’un terreau propice à la création artistique autant qu’un frein à sa diffusion, Guilda Chahverdi, directrice de l’Institut français d’Afghanistan, et Agnès Devictor, spécialiste du monde iranien, ont entrepris d’inviter onze plasticiens afghans au MuUCEM. Accompagnant cette exposition, ce livre est un manifeste imagé pour la liberté, une critique de la discorde et des dommages collatéraux qu’elle entraîne, sur le plan social notamment. Avec courage, les artistes répondent aux attentats et à l’emprise de traditions parfois rétrogrades ; les œuvres y font acte de résistance. Qui voudra être aiguillé dans sa perception de l’image lira avec précaution les témoignages – bien souvent poignants – joints à ces travaux graphiques.

Kharmohra. L’Afghanistan au risque de l’art. Collectif, à l’occasion de l’exposition au MuCEMcem, Marseille.
Edition : Actes Sud

Extrait de l'article de Emma Noyant publié dans le N°92 de la revue Art Absolument.

  Add to cart
 Go back     |      Back on the top