Hauterives. Le Palais idéal du facteur Cheval.

   Price :    

Le 23 septembre 1969, le Palais idéal de Joseph Ferdinand Cheval est classé monument historique sur volonté d’André Malraux. La fascination qu’exerce cette œuvre d’une vie – 30 années auront été nécessaires à sa construction, initiée en 1879 par un facteur des postes dans un petit village de la Drôme – n’a pas attendu cette consécration. D’Ernst à Duchamp, de Picasso à Breton lui consa-crant tous deux un poème, de Dubuffet à Lawrence Durrell l’appelant le « palais de l’enfance uni-verselle », le monument baroque, garni de modelages, d’inscriptions et de coquillages en touts genres, inspire. Cet opus, destiné à le saisir dans tous ses aspects, mêle la biographie du fFacteur Cheval à l’anthologie des regards littéraires et artistiques, le commentaire historique du critique au propos scientifique du restaurateur et même à l’approche cartographique.

Hauterives. Le Palais idéal du facteur Cheval. Éditions La passe du vent, collection Patrimoines pour demain.

Extrait de l'article de Emma Noyant publié dans le N°92 de la revue Art Absolument.

  Add to cart
 Go back     |      Back on the top