Suzanne Valadon

1865 (Bessines-sur-Gartempe) / 1938 (Paris)
Travaille à : Paris
Galerie de l'artiste

Fille naturelle d’une lingère montée à Paris, élevée chez les Sœurs, acrobate de cirque jusqu’à une chute qui l’oblige à arrêter, Valadon ne suit aucun de ses mentors : ni Puvis de Chavannes, qui admire la pertinence de ses remarques ; ni Degas, qui l’encourage à dessiner ; ou encore Toulouse-Lautrec, qui change son prénom – modèle et maîtresse de ces illustres peintres âgés, elle lui rappelle le récit biblique de Suzanne et les vieillards. Elle peint et se perfectionne en autodidacte.



Ses numéros


Numéro 96


 Retour     |      Haut de page