J.-K. Huysmans, Écrits sur l’art (1867-1905).

   Prix :    
   normal   34.00 €

À l’occasion de l’exposition Joris-Karl Huysmans, de Degas à Grünewald au musée d’Orsay, amenée à voyager à Strasbourg en avril prochain, Patrice Locmant regroupe et préface l’ensemble des écrits sur l’art publiés par l’auteur d’À rebours entre 1867 et 1905. Parus pour la plupart en revues avant d’être rassemblés en trois volumes, ceux-ci marquent une évolution du goût de Huysmans en trois paliers.

Sorti en 1883, L’Art moderne s’inscrit dans la défense de l’impressionnisme, tandis que Trois Primitifs (1905) dit le moment du désintéressement des contemporains et de la consécration d’un réalisme réso-lument spiritualiste ; l’art religieux des primitifs. En 1889, Certains est le recueil de la transition : son attrait pour le symbolisme y fait figure de passerelle entre naturalisme contemporain et spiritualité passée, de par sa teneur irréelle. Dans ce tour d’horizon en mots de la peinture, on est frappé par sa liberté de ton et de goût. S’il défend les « Indépendants » – nom donné alors aux impressionnistes –, c’est sans oublier de condamner les choix du Salon officiel.

J.-K. Huysmans, Écrits sur l’art (1867-1905)
Éditions Bartillat

Extrait de l'article de Emma Noyant publié dans le N°92 de la revue Art Absolument.

  Ajouter au panier
 Retour     |      Haut de page