Carole Benzaken. Degrés.

Carole Benzaken. Degrés. : Vue d'exposition   


L'exposition


Degrés, titre de l’escalier monumental de Carole Benzaken à l’abbaye de Cluny, est à entendre selon trois acceptions : au-delà de l’évidence de la marche, c’est aux psaumes des degrés, cantiques hébreux récités sur les marches du temple de Jérusalem puis, durant des siècles, à Cluny, qu’il fait écho et, par extension, aux strates de l’histoire traversée par l’abbaye. Carole Benzaken n’en est pas à son premier dialogue avec un lieu chargé d’histoire : en 2016, celle qui s’est fait connaître en tant que peintre investissait l’ancienne église néogothique du Carré Sainte-Anne de Montpellier avec les caissons lumineux de Saviv Saviv, nés quelques années auparavant de sa lecture des écrits hassidiques et d’un voyage en Pologne. À Cluny, sa proposition in situ de fragments d’escaliers contemporains assemblés et disparates se veut hommage, dit-elle, « à ce qui reste et perdure » autant que continuation de l’histoire.

Extrait de l'article d'Emma Noyant - n°90 Art Absolument

Quand


26/06/2019 - 12/01/2020

Les artistes


Carole Benzaken
 Retour     |      Haut de page