Luigi Serafini. Sur terre et sur mer avec le Codex Seraphinianus

Luigi Serafini. Sur terre et sur mer avec le Codex Seraphinianus : Vue de l’exposition Sur terre et sur mer avec le Codex Seraphinianus, CRAC Occitanie, Sète, 2020. Au sol : Perséphone C, 2005. Au fond : Sedia Santa (chaise sainte), 1985. Au mur : Ecriture/Codex, 2020. Photographe : Marc Domage.    Luigi Serafini. Sur terre et sur mer avec le Codex Seraphinianus : Luigi Serafini. Planche du Codex Seraphinianus. 2013, dessin.    Luigi Serafini. Sur terre et sur mer avec le Codex Seraphinianus : Vue de l’exposition Sur terre et sur mer avec le Codex Seraphinianus, CRAC Occitanie, Sète, 2020. Au sol et au fond : Demi-thon, 2007. Au sol à gauche : Capture du demi-thon, 2007. Photographe : Marc Domage.    Luigi Serafini. Sur terre et sur mer avec le Codex Seraphinianus : Luigi Serafini. La langue secrète des oiseaux. 2018, huile sur toile, 100 x 100 cm.   


L'exposition


Auteur en 1981 d’un très singulier Codex Seraphinius, l’Italien Luigi Serafini confiait récemment qu’il le livra alors à son éditeur car celui-ci se trouvait à bout de patience. Et quelque quarante ans après, il n’en a toujours pas fini avec cette vaste geste, dont les chansons ne louangent rien hormis le langage lui-même. Son exposition à Sète, qui voit ses métamorphoses visuelles se déployer dans l’espace, est à l'image de son Codex : elle n'a rien de commun avec la science-fiction – laquelle imagine, prévoit, annonce et prédit (en l’occurrence, rarement des lendemains qui chantent…)– tout comme les images qui y sont rassemblées ne sont pas davantage les illustrations d’une civilisation perdue mise à jour par l’archéologie. Sur elles, le temps n’a pas de prise. Comme il n’en a pas sur la poésie.

Extrait de l'article de Pascal Bonafoux publié dans le N°96 de la revue Art Absolument.

Quand


10/10/2020 - 05/09/2021

Les artistes


Luigi Serafini
 Retour     |      Haut de page